Pierre Théron - oeuvres


Pierre Théron - Oeuvres de 1940 à 1970

Né à Nérac en Lot et Garonne, Pierre Théron fit ses études à l’école des Beaux-Arts de Bordeaux, dans l’atelier de René Buthaud et d’André Caverne.

En 1942, reçu premier en dessin au concours d’admission, il obtint une bourse de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, et fréquenta les ateliers d’André Lhote et Jean Dupas. Puis il dut se réfugier dans le Tarn pour éviter le service du travail obligatoire en Allemagne.

De retour à Paris dès la Libération, il participa dès 1945 à la vie artistique d’avant-garde de Saint-Germain-des-Prés, et se lia d’amitié avec Boris Vian, le chorégraphe Roland Petit ou les Frères Jacques (il avait également rencontré Simone de Beauvoir en 1942, alors qu’il occupait un atelier rue Blomet).

Au cours d’un voyage d’étude à Londres en 1947, il fit la connaissance de Marcel Aymé qui restera un ami fidèle et un admirateur de sa peinture, jusqu’à sa mort en 1967.

Dès 1945, l’Etat acheta deux toiles de Théron au Salon des Tuileries, et en 1950, l’artiste reçu sa première commande de décoration murale à Bordeaux.

Il vécut de ses expositions (de la Galerie Delpierre en 1947 à la Fondation Lourmarin en 1990) et de commandes d’Etat abondantes et variées (fresques, mosaïques, vitraux, sculptures, nombreux cartons de tapisseries d’Aubusson).

En 1957, il reçut, dans la catégorie Dessin, le Grand Prix des Beaux-Arts de la ville de Paris.

Exposant aux Indépendants, classé dans l’école de Paris au cours de années 50, Pierre Théron choisit cependant de vivre à Bordeaux avec sa femme et leurs cinq enfants- ainsi que dans le Gers, campagne dont il fut parmi les premiers à peindre les extraordinaires paysages.


Exposition du 8 juin au 14 juillet 2006
Du lundi au vendredi de 14h à 18h
Les matins, samedi et dimanche, sur rendez-vous

Retour

Cliquez sur le nom de l'artiste pour voir les oeuvres dans l'exposition.